EN MODE DOWNUNDER ! Combattre l’adversité

EN MODE DOWNUNDER ! Combattre l’adversité

© Sam Greenfield / DRT / VOR

Les Dongfeng Boys ne nous ont pas habitués à un tel classement (queue de flotte) depuis le début de la Volvo Ocean Race au départ d’Alicante le 11 octobre dernier. L’adversité serait elle en train de rattraper l’équipage sino-franco-suédois, les pénalisant de nombreuses avaries ?

Aller, on va le dire, ils ne sont certainement pas les seuls à avoir des soucis. Mais à leur différence,  Dongfeng dit tout. Un parti pris de communication assumé par le Dongfeng Race Team afin de faire partager totalement ce qui se passe dans cet équipage pour le moins non conventionnel. Et ils nous en donnent de l’émotion ! D’abord dans la compassion face aux avaries et leur manière directe de les relater : système d’accrochage servant à maintenir la voile d’avant hissée qui casse, rail de grand voile qui s’arrache à nouveau du mât. Puis comme le spécifiait le skipper Charles Caudrelier, un manque d’audace en termes de stratégie au passage du détroit de Luçon (entre les Philippines et Taiwan) : « … j’ai été trop conservateur en choisissant de rester au contact et marquer nos adversaires directs le long des Philippines. Nous aurions du faire comme Team Brunel et Team SCA qui sont partis au nord. Je suis frustré. Les conséquences ont été désastreuses pour nous. Ces fautes nous ont couté cher et depuis nos avaries, c’est dur de revenir dans le rythme. Nous sommes handicapés mais nous n’avons pas le choix, nous devons vivre avec jusqu’à Auckland…« . Et ce pronostic  annoncé au sortir du détroit de Luçon va s’avérer une semaine plus tard très exact et douloureux. Les deux Nordistes ont déboulé sur les Sudistes et Team Brunel a pris la tête de la flotte juste avant le passage du Pot au Noir (zone perturbée à l’équateur).

Au taquet

Handicapés par deux avaries, les Dongfeng Boys n’en restent pas moins au taquet, à donf, dessus, concentrés, attentifs, battants, déterminés… Enfin bref, ils ne lâchent rien. Eric Peron : « … De l’eau sur le pont, des embruns qui fouettent le visage, les yeux plissés et rougis, on tourne les manivelles à chaque vague. Le vent change, donc changement immédiat des réglages. Il fait 35°C à l’extérieur, tout va bien, nous sommes en ciré… Autant dire qu’on suffoque sévère… ».
En plein dans le Pot au Noir à l’heure où ces lignes tombent, la théorie de l’élastique vient jouer en leur faveur. Les premiers sont ralentis par le dit Pot au Noir et les derniers recollent, profitant de vents encore soutenus. Le retard a fondu de plus de 70 milles (130 km), mais il en reste encore quelques 40 milles (74km) à reprendre. On peut considérer que ce regroupement de la flotte puisse être assimilé à un nouveau départ, comme cela s’est déjà produit à de nombreuses reprises sur les étapes précédentes. Il y a encore 2260 milles (4185km) à parcourir avant Auckland (NZ). Tout est toujours possible tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie. Ils nous l’ont tous déjà prouvé. Mais ce sera extrêmement dur avec un bateau qui n’est pas à 100 % de ses possibilités (ils ne peuvent par exemple plus réduire la taille de la grand voile). Alors, en ce nouvel an chinois tout juste fêté il y a quelques jours sous l’emblème de la chèvre et du mouton et qui est sensé apporter prospérité et réussite, gageons que la prophétie éclaire tout spécialement le bateau de l’Empire du Milieu.
Au pointage de cette newsletter, Dongfeng a repris la 4e place à seulement 2,7 milles (5km) du 3e MAPFRE.
Arrivée (ETA) prévue dans environ 9 jours, aux alentours du 28 février/ 1er mars.

Sortie de Rico Ocean Trip #4 – Sanya !

C’est désormais un rendez-vous attendu, la vidéo de Rico en mode escale… L’épisode #4 relate celle de Sanya (Chine) où l’équipage de Dongfeng a été particulièrement accueilli « à la maison », et rappelons-le, en vainqueur d’étape, leader du classement général et vainqueur de la régate devant le port !! Et si vous n’en avez pas assez, vous pouvez revoir les 3 premiers épisodes d’Alicante, Cape Town et Abu Dhabi ICI.

Be One Team à Loctudy (29) le 6 mars

Poursuivant les réunions d’information du Club d’Entreprises Be One Team, après Lorient, Concarneau, Paris et Rennes, l’équipage à terre d’Eric Peron sera au Cercle Nautique de Loctudy le vendredi 6 mars à 19h00. Dans une prochaine Newsletter, le pré-programme des animations du Club d’Entreprises pour les mois à venir, dont bien évidemment l’escale de la Volvo Ocean Race à Lorient du 9 au 16 juin.