DONGFENG 2ÈME À ABU DHABI ! Une seconde étape détonnante

DONGFENG 2ÈME À ABU DHABI ! Une seconde étape détonnante

3c7079fd-07bc-4093-9c60-66634409f653

C’est en milieu de matinée heure française, ce samedi 13 décembre 2014, que le voilier Dongfeng, à bord duquel est embarqué Eric Peron, a franchi la ligne d’arrivée de la seconde étape de la Volvo Ocean Race, 16 minutes et 20 secondes derrière les néerlandais de Team Brunel. Ce, aux termes d’une bataille épique de 23 jours de course. Une nouvelle performance remarquable des hommes du skipper Charles Caudrelier.

Charles Caudrelier : « … Certes nous sommes un peu déçus car nous étions en tête au début de la dernière nuit, à environ 150 milles (278 km) de l’arrivée. Ils nous ont passé sans que nous puissions rien faire. Nous avons regardé partout pour comprendre, si nous n’avions pas quelque chose dans la quille ou autre… Mais rien… Ils allaient plus vite, c’est tout. C’est très frustrant… ».

Le skipper de Team Brunel, Bouwe Bekking, pense qu’ils ont eu un peu plus de vent et ont donc pu passer la 5ème vitesse pendant quelques heures, ce qui a suffit.
Faut-il rappeler que Dongfeng et Team Brunel ont joué au chat et à la souris pendant plus de 15 jours (depuis l’Ile Maurice), naviguant le plus souvent à vue. C’est énorme sur une telle course au large, assurant ainsi un suspense de tous les instants. C’est la loi des bateaux identiques (monotypes) que sont les VO65. Seuls les options de navigation et le savoir faire des hommes font la différence. Sans compter que le vainqueur de la 1re étape, Abu Dhabi Ocean Racing, n’a jamais été loin (il termine 3e, 2 h 26′ 25″ derrière Dongfeng).

cf89ee83-dab1-4657-9bfc-e2df372b3c94-1

Un finish en mode Solitaire du Figaro

On vous l’a souvent déjà dit, 4 membres de l’équipage de Dongfeng –  dont le skipper – on brillé sur cette épreuve en solitaire française qui se court aussi sur des bateaux tous identiques. Ils étaient donc rodés à cet affrontement au coude à coude et n’ont rien lâché. Si avoir un concurrent à vue peut devenir stressant, quand on a l’habitude de vivre ces situations, on relativise plus vite. Et si on parle ici de manœuvre ou de marche du bateau, on doit aussi y intégrer la navigation dans les cailloux. Lors du passage du détroit d’Ormuz – entrée du golfe Persique – Dongfeng et Team Brunel ont poursuivi leur duel dans un décor d’îles plus ou moins élevées, forcément génératrices d’effets de site. Dongfeng les a bien exploités, prenant ici le leadership de la course, à environ 170 milles (315 km) de l’arrivée.

Cependant pour la Volvo Ocean Race, le classement ne se fait pas à l’accumulation de temps des étapes, mais aux points. C’est donc la place qui est prépondérante. In fine, en terminant deuxièmes de cette étape, Dongfeng est à égalité de points avec Team Brunel et Abu Dhabi. Le dénouement se jouera donc au court des prochaines étapes.

Charles Caudrelier« … Si on m’avait dit au départ que nous serions 2ème à ces deux étapes et à égalité de points avec les favoris de l’épreuve, j’aurai signé tout de suite… ». 

Et ce, encore avec une avarie majeure qui aurait pu leur coûter cher, l’arrachage du rail de grand-voile sur le mât, heureusement circoncise juste avant l’arrivée d’une tempête tropicale au large de l’Ile de la Réunion et de l’Ile Maurice.

3c7079fd-07bc-4093-9c60-66634409f653

Eric Peron
Nous aurons très bientôt Eric en direct. Ses ressentis et commentaires dans la prochaine news.

Repères
Etape N°2. Cape Town (ADS)/Abu Dhabi – 5200 milles/9630 km
Arrivée. Le 13 décembre 2014 à 08h41 UTC (09h41 heure française)
Place. 2e, 16 mn 20 s derrière Team Brunel
Temps de course. 23j 16h 41 mn 40 s
Distance parcourue sur l’eau. 6391 milles/11836 km
Plus grande distance parcourue en 24h00. 516 milles/956 km
Classement à l’issue de la 2e étape. A égalité de point avec Abu Dhabi et Team Brunel, soit 4 points. 3ème au classement général.

© François Nel/A. Sanchez/Volvo Ocean Race, DR